Garantie du conducteur → la garantie accident corporel du conducteur

La garantie du conducteur ou « garantie accidents corporels du conducteur »

Que faire quand une victime a un accident seul, et qu’elle subit des dommages corporels ?

Beaucoup de personnes qui ont eu un accident de la route n’ont jamais réclamé le moindre euro en réparation de leur préjudice corporel, pensant que l’absence de tiers responsable mettait fin à toute procédure.

Dans ce cas, il est nécessaire de regarder, dans son contrat d’assurance, si la victime de l’accident de la route n’a pas souscrit – parfois sans même le savoir – une garantie du conducteur, autrement appelée garantie « accidents corporels du conducteur ».

Ce contrat permet – sous certaines conditions généralement liées à l’alcool ou à la prise de stupéfiants – d’obtenir l’indemnisation du dommage corporel.

Si tel est le cas, la victime devra, avec les conseils d’un avocat, solliciter de l’assurance la mise en place d’une expertise médicale destinée à faire le tour des préjudices corporels, et ainsi enclencher un processus d’indemnisation.

L’Expert désigné sera celui de l’assurance qui, au final, sera amenée à payer. Il semble ici nécessaire d’être accompagné par un avocat afin d’éviter les quelques pièges de l’expertise d’assurance.

Une fois cette expertise préparée, puis passée, une négociation se fera avec l’assurance aux fins d’indemnisation de la victime de l’accident de la route.

Ces contrats peuvent indemniser plusieurs centaines de milliers d’euros, voire parfois, quelques millions.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le Cabinet au 03 20 15 99 46 / 06 99 93 19 10.